L’alphabétisation, un programme qui transforme des vies

Classe d'alphabétisation

De nombreuses Eglises du Burundi relancent régulièrement la Société biblique pour faire à leur tour partie de son programme d’alphabétisation !

Il faut dire que les résultats sont frappants : après quelques jours de formation, les apprenants ont déjà acquis les bases de la lecture et de l’écriture. Et, après plusieurs mois de cours, ils ont la joie de pouvoir rédiger une lettre à un ami, de savoir lire la Bible ou un journal, ou faire leurs calculs au marché.

Enthousiasmée

BIZIMANA Claudine: enthousiasmée par ses nouvelles compétenses

BIZIMANA Claudine , une jeune femme de l’Eglise anglicane du diocèse de Makamba, est enthousiasmée par ses nouvelles compétences.

« J’ai suivi la formation du programme d’alphabétisation, et je sais déjà lire et écrire, témoigne-t-elle. Je remercie la Société Biblique du Burundi pour ce programme et pour m’avoir donné des portions pour  lecteurs débutants qui me permettent de mettre en pratique et de développer mes nouvelles compétences. J’ai soif de lire la Bible entière ! »

Guerre et pauvreté

Sur les quelque 8,5 millions d’habitants que compte le Burundi, plus de 60 % sont analphabètes. Deux grands facteurs expliquent cet analphabétisme : la guerre, qui a ravagé le pays pendant plus de 13 ans, et la pauvreté, qui fait que beaucoup de gens n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants à l’école.

Beaucoup de Burundais, et principalement de Burundaises, n’étaient pas conscients de l’importance d’aller à l’école avant la crise de 1993. Les femmes faisaient la cuisine, le ménage, allaient aux champs, et avaient des enfants. La crise a permis à beaucoup de gens de prendre conscience qu’il n’est pas facile de s’adapter au développement sans savoir lire et écrire.

Pasteur Martin, en train de former les formateurs de différentes Eglises.

Couvrir les besoins de leurs familles

La Société biblique au Burundi a donc décidé d’aider le gouvernement dans son projet d’alphabétisation des adultes. Comme Claudine, un grand nombre de personnes ont appris à lire et à écrire depuis le lancement de son programme en 2009 et, à l’issue de la formation, elles sont capables de lire la Bible. Elles sont très fières du programme et commencent à monter des projets pour gagner de l’argent et couvrir les besoins de leurs familles.

NIZIGIYIMANA: Une jeune fille qui connaît déjà écrire son nom

Tout cela a été fait grâce aux cotisations et aux dons des chrétiens – burundais et étrangers – convaincus de la puissance transformatrice de la Parole de Dieu.

Si vous voulez faire partie de la famille des amis de la Bible et soutenir l’œuvre biblique, vous pouvez télécharger notre formulaire Engagement . Nous avons besoin de votre soutien et nous nous réjouissons par avance de collaborer avec vous !