Grâce au programme FVE, nous sommes réconfortés

Séance d'écoute:" groupe des forces de maintien de la paix en Somalie"

Le programme FVE aide beaucoup de gens qui participent dans différentes séances d’écoute. Depuis qu’il a commencé en 2007, nous recevons beaucoup de témoignages dans différentes provinces que beaucoup de vies ont été sauvées après les échanges bibliques.
La joie de mademoiselle NSHIMIRIMANA Aline, une prostituée sauvée après l’écoute du Proclameur.

NSHIMIRIMANA Aline: sauvée après l'écoute du proclameur

NSHIMIRIMANA Aline, une jeune fille de 18 ans, originaire de la Commune Makamba, Province Makamba, de l’église CMCI (Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale). Cette dernière était prostituée pendant plusieurs années. Elle témoigne en disant : « Je suis née dans une famille chrétienne, mais j’étais une chrétienne de nom. J’étais une prostituée pendant plusieurs années. Un jour, quelqu’un de « l’association chrétienne d’Aide aux personnes désespérées » (ACAPE) m’a invitée à écouter le Proclameur. Après quelques minutes d’écoute, j’ai entendu une histoire d’une femme prostituée Rahab qui a été sauvée par la foi dans (Hébreux 11:31) : « C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance ». Ce message m’a beaucoup touchée, j’ai immédiatement changé mes idées et je me suis décidée de recevoir Jésus comme mon Roi et Sauveur personnel. Aujourd’hui, je suis membre de la chorale dans mon église et je rends témoignage à mes sœurs qui sont toujours dans la prostitution. Je remercie la Société de Biblique au Burundi pour son programme d’écoute»
Enthousiasmé
Pasteur NDIKUMANA Manassé donne son témoignage en disant que le programme FVE a fait qu’il y ait une augmentation sensible de fidèles dans sa paroisse, et que beaucoup ont reçu Jésus comme leur Sauveur.

Pasteur NDIKUMANA Manassé de l'église Anglicane, paroisse Muyange dans la commune Nyanza-Lac

Depuis que le programme a commencé dans ma paroisse en 2009. Nous avions 70 chrétiens. A partir de ce moment, beaucoup de personnes sont venues pour suivre le programme d’écoute par une simple curiosité. Aujourd’hui nous  comptons un nombre important de plus de 300 cents membres d’église. Nous apprécions beaucoup ce programme pour plusieurs raisons à savoir :
- Le nombre de fidèles augmente jour après jour.
- Beaucoup de personnes achètent leurs propres Bibles. Aujourd’hui, je pense que
ma paroisse est la première dans tout le diocèse à distribuer beaucoup de Bibles.
- Les membres de l’église participent dans beaucoup d’activités dans l’église plus
qu’auparavant
- La connaissance de la Parole de dieu a beaucoup augmenté.

«La foi vient en écoutant » opère des miracles

WAKANA Dieudonné, un ancien sorcier

Le programme La foi vient en écoutant est un programme missionnaire d’écoute de la Bible, basé sur Romains 10.27 qui stipule que : « la foi vient de ce qu’on écoute le message et le message est l’annonce de la parole du Christ ». 

Depuis que ce programme a commencé au Burundi en 2007, des personnes qui auparavant ne fréquentaient aucune Eglise sont désormais membres de différentes Eglises, et quelques-unes ont même été baptisées. Certaines, qui étaient mariées civilement, se sont maintenant mariées à l’Eglise. 

Groupe d'écoute dans l'Eglise Centre des Miracles

Ce programme offre une occasion à ceux qui sont analphabètes de contourner leur handicap et d’avoir accès à la Parole de Dieu. Beaucoup d’Eglises veulent qu’on mène le programme chez elle. 

Grâce à ce programme, même les sorciers, les prostituées et les ivrognes reçoivent Jésus comme leur sauveur. Nous aimerions partager maintenant avec vous les témoignages d’un sorcier-féticheur et d’une prostituée. 

 

 Joie d’un sorcier-féticheur sauvé

La sorcellerie et le fétichisme ont emprisonné Dieudonné Wakana pendant des années. Mais aujourd’hui, il est libre ! 

WAKANA Dieudonné un féticheur sorcier qui a reçu Jésus-Christ comme son Sauveur après avoir participé au programme

« Un jour, le pasteur d’une Eglise m’a invité à écouter le message de la Bible, raconte-t-il. L’écoute se faisait au moyen de l’appareil Proclaimer. J’ai été très frappé par le passage de 1 Corinthiens 8.5-6 – “s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes”. 

« J’ai pris conscience à ce moment-là que la Parole de Dieu parle de moi car, auparavant, beaucoup de gens me consultaient pour leur assurer la protection, et je le faisais même si ça ne réussissait pas toujours : je plantais le maïs le matin, et le soir je le récoltais, j’avais une multitude de serpents que j’élevais, etc. 

« Désormais, j’appartiens corps et âme à Jésus. Je suis complètement transformé et je remercie la Société Biblique au Burundi pour ce programme. » 

Enthousiasmée 

Céline Nsengimana, 54 ans, de l’Eglise de Pentecôte de Makamba (province de Makamba), remercie le Seigneur qui l’a aidée à sortir de la prostitution.

« Je pratiquais la prostitution depuis des années, nous dit-elle. De toute ma vie, c’est le seul métier que j’ai exercé.

NSENGIMANA Céline une prostituée qui a reçu Jésus-Christ après avoir écouté le message de Dieu à travers le proclameur

 Quand un colporteur du programme La foi vient en écoutant m’a invitée à venir écouter le message à travers le proclameur, c’est à partir de ce moment que je me suis retournée vers Jésus après avoir écouté Matthieu 11:28 – “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos” – et Matthieu 3:2 – “Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche”. 

« Aussitôt, j’ai fait un examen de conscience et je me suis donnée à Jésus. Il restait à savoir comment continuer à vivre après avoir abandonné le métier qui me faisait vivre. Dieu merci, j’ai reçu un capital pour vendre du charbon qui m’a permis d’avoir de quoi subvenir à mes besoins, et aujourd’hui j’ai totalement renoncé à la prostitution. » 

Impact du programme dans les Eglises 

 Au niveau des Eglises, il y a une meilleure connaissance  de la Parole de Dieu, au niveau des pasteurs comme de leurs fidèles. Une augmentation de fidèles aussi est observable comme en témoigne le pasteur Alexandre Havyarimana de l’Eglise ESEDA :

Pasteur HAVYARIMANA Alexandre, il donne son témoignage que son église s'est multipliée par 3 après une année d'écoute

« En moins de deux ans, notre Eglise est passée de 350 à 1050 membres, nous dit-il. Cela signifie qu’elle a été multipliée par trois. » 

Pour le moment, le programme La foi vient en écoutant est mené dans les Eglises, groupes bibliques, camps militaires, camps de polices et prisons, dans les provinces de  Bujumbura-Mairie, Ngozi, Muyinga Makamba, Kirundo, et dans quelques localités de Bujumbura Rural et Bubanza. Plus de 2.000 groupes l’ont commencé.